Publié le 5 avril 2019 Mis à jour le 9 avril 2019

Les chercheurs ont découvert, sous l’eau, une série d’objets confirmant le rôle du lac comme lieu de culte précolombien.

Situé à la frontière entre Bolivie et Pérou, le lac Titicaca n’a pas fini de révéler ses secrets enfouis ! Les chercheurs ont récemment découvert, sous l’eau, une série d’objets confirmant le rôle de ce plus grand lac d’Amérique latine comme lieu de culte précolombien. Coquillages, or, récipients, figurine d’un lama incrusté de lapis-lazuli, encensoirs en forme de félins, os et restes d’animaux sacrifiés... Les objets trouvés témoignent du rôle du lac Titicaca dans les cérémonies et les rituels de la population Tiwanaku, entre le 8e et 10e siècle de notre ère.

Actuellement boursier Wienner Anspach à l’Université d’Oxford,  Christophe Delaere a mené ces fouilles subaquatiques sur un site supposé d’offrandes sur le récif de Khoa, situé près de l’île du soleil, côté bolivien. Ces recherches se placent dans la continuité de sa thèse, réalisée au CReA-Patrimoine (Faculté de Philosophie et Sciences sociales). La richesse des artefacts découverts témoignent de l’importance et du caractère prestigieux du site, ainsi que de l’institutionnalisation de la religion à cette époque.

L’ensemble de ces découvertes est détaillé dans le journal scientifique PNAS.

Contact: com.recherche@ulb.ac.be