1. Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  2. Accueil
  3. Actualités

Nouveau Master en Sciences de religions et de la laïcité en 1 an !

Publié le 6 juillet 2021 Mis à jour le 6 juillet 2021

A partir de la rentrée 2021-2022, un nouveau Master en Sciences des religions et de la laïcité en 1 an (60 crédits) sera organisé, en plus du Master en Sciences des religions et de la laïcité (120 crédits) déjà existant.

Les équipes d’enseignants et de chercheurs de l’Université sont attentives aux questions sociologiques et philosophiques contemporaines et visent sans cesse à s’adapter aux étudiants et citoyens qui les entourent en proposant des programmes qui répondent à leurs attentes.

Dans ce cadre, la Faculté de Philosophie et Sciences sociales organise ainsi aussi bien des bacheliers que des masters en lien avec les questions contemporaines en Sciences humaines, sociales et politiques, disciplines dont l’évolution est constante.

Son Département de Philosophie, Éthique et Sciences des religions et de la laïcité propose ainsi plusieurs programmes qui étudient les courants philosophiques, religieux et éthiques, et ce notamment au sein de son Master en Sciences des religions et de la laïcité en 120 crédits.

À l’évidence, de plus en plus nombreuses sont les personnes travaillant dans des administrations publiques, des organisations non-gouvernementales, des réseaux associatifs, dans l’enseignement, des bibliothèques et musées, les médias, etc., à être confrontées à des questions très complexes relatives au fait religieux contemporain. Ces acteurs, déjà actifs professionnellement, souhaitent alors être mieux outillés pour réfléchir à ces questions et développer leur expertise dans l’étude du phénomène religieux, tout en poursuivant leur activité professionnelle.

C’est dans cette optique qu’un nouveau Master en Sciences des religions et de la laïcité, dans une formule plus condensée, dispensée pour un total de 60 crédits et donc réalisable en une année, est désormais organisé. Ce programme vise à étudier le fait religieux contemporain, mais aussi la laïcité et les dynamiques de sécularisation de nos sociétés européennes de manière transversale et critique, dans leur dimension politique, sociale et culturelle. L’étudiant suit des cours théoriques, des séminaires et réalise un travail de fin d’études. En début d'année académique, chaque étudiant est reçu par un enseignant responsable, afin de discuter de la meilleure manière de construire sa formation.