1. Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  2. Accueil
  3. Actualités

Olivia Angé remporte un « ERC Starting Grant », prestigieux Prix du Conseil européen de la recherche

Publié le 7 octobre 2020 Mis à jour le 7 octobre 2020

Olivia Angé, chercheuse au LAMC, remporte un « ERC Starting Grant », prestigieux Prix du Conseil européen de la recherche

Les nouveaux lauréats d’un Starting Grant du Conseil européen de la recherche ont été annoncés et l’ULB compte 4 nouveaux Starting Grants dont l’un issu de notre Faculté de Philosophie et Sciences sociales.

Les nouveaux lauréats d’un Starting Grant du Conseil européen de la recherche ont été annoncés et l’ULB compte 4 nouveaux Starting Grants dont l’un issu de notre Faculté de Philosophie et Sciences sociales. Il s’agit d’Olivia Angé du Laboratoire d’Anthropologie des mondes contemporains (LAMC) pour son projet SeedsValues qui s’intéressera aux valeurs, également éthiques qui incitent les cultivateurs à s’efforcer d’entretenir l’agrobiodiversité. Il étudiera trois centres de domestication agricole situés en Asie, en Amérique latine et en Mésoaméque.

Nous manquons aujourd’hui de connaissances fondamentales pour apprécier pleinement nos plantes agricoles. Si la valeur des différentes variétés est habituellement calculée en termes économiques, nous avons aussi besoin de comprendre les engagements éthiques qui incitent les cultivateurs à s’efforcer d’entretenir l’agrobiodiversité. Mené par Olivia Angé, le projet SeedsValues ethnographiera des réseaux de relations, à la fois affectives et instrumentales, impliquant des humains et des semences dans trois hauts lieux d’agrobiodiversité: les pommes de terre au Pérou, le maïs au Mexique et le riz au Laos. Présentes sur les marchés globaux et promues par les institutions internationales comme essentielles pour promouvoir la sécurité alimentaire sur notre planète abimée, ces cultures sont traitées avec respect par les cultivateurs indigènes qui les produisent et les consomment chaque jour. Ainsi, SeedsValues estime que l’agriculture offre un objet ethnographique unique pour dépasser le clivage existant entre les études économique et éthique sur la valeur et contribuera ce faisant à l’élaboration d’une anthropologie générale de la valeur.