1. Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  2. Accueil
  3. Agenda FAC

Chaire PERELMAN 2020 sur le thème "Expérience esthétique et création artistique"

Publié le 17 décembre 2019 Mis à jour le 3 février 2020

L'expérience esthétique est un objet à définition incertaine et aux frontières floues. On en a parfois conclu qu'elle est un mot auquel aucune réalité ne correspond.

Conférencier invité et titulaire de la Chaire Perelman 2019-2020 : Jean-Marie SCHAEFFER, Directeur d’études à l’EHESS (Paris), Directeur de recherche au CNRS

Philosophe de la réception esthétique et de la définition de l'art et spécialiste d’esthétique philosophique et de théorie des arts, ses travaux se répartissent entre deux approches :

  • analyse philosophique du champ de l’esthétique et des arts : histoire de l’esthétique philosophique, analyse conceptuelle des notions artistiques et esthétiques
  • étude d’objets spécifiques liés au champ des arts : image photographique, fiction, récit, genres littéraires…

L’ensemble de ses recherches s’inspire des outils méthodologiques de l’analyse structurale et de la philosophie analytique et prend appui sur les acquis de la philosophie « naturaliste » de l’esprit, des sciences cognitives et des travaux anthropologiques.

Ses travaux en cours portent sur les fondements évolutifs et cognitifs de la relation esthétique, sur l’interaction entre « art » et « esthétique », ainsi que sur les liens entre la compétence fictionnelle conçue comme capacité psychologique et les arts de la fiction.

Sous-titre de la thématique : Entre psychologie, sémiotique et rhétorique

Le but de ces conférences est de montrer d'abord que l'expérience esthétique est un mode de rapport au monde, aux autres et à soi-même qui non seulement est accessible à toutes et à tous mais encore est activement recherché dans toutes les cultures humaines. C'est parce qu'elle est enracinée au plus profond de la vie vécue qu'elle est si difficile à appréhender. Plurielle, elle concentre en elle certains des problèmes les plus centraux de notre fabrique cognitive et émotive. Ainsi les multiples facettes de l'expérience esthétique nous permettent de mieux comprendre certains traits fondamentaux de l'être individuel et collectif, psychique et social des humains.

Séance inaugurale : "L'expérience esthétique: un objet-frontière"

Sous-titre: Quelles approches et quelles méthodes?

Lundi 3 février 2020 à 18h30
Auditoire DRION (R42.5.503), Campus du Solbosch, ULB, avenue F. Roosevelt 42, 1050 Bruxelles

Les inscriptions sont clôturées

Les leçons suivantes :

4 février à 16h : La culture comme nature : pour une approche non-dualiste des faits culturels
5 février à 10h : Expérience esthétique et rhétorique des sentiments
10 février à 16h : Voir et regarder : Perception et conventions artistiques
11 février à 16h : Des protonarrativités mentales au récit public : la question de la nature de la compétence narrative
12 février à 16h : Le récit visuel entre simulation, sémiotique et rhétorique de l’image
13 février à 10h : Fiction et factualité: à propos d’une frontière poreuse

Toutes les autres leçons auront lieu au UB5.230 (bâtiment U, niveau 5, local 230), ULB, campus du Solbosch, avenue F. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles.


 

Date(s)
Du 3 février 2020 au 13 février 2020