1. Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  2. Accueil
  3. Agenda FAC

Une transition écologique en cours. Quelques réflexions au sujet du port d’Anvers

Publié le 4 mai 2022 Mis à jour le 4 mai 2022

Cycle de séminaires REVIP Invitée : Benedikte Zitouni, Université Saint-Louis Bruxelles Modératrice : Anne Nguyen, Université libre de Bruxelles

Cycle de séminaires REVIP

Invitée : Benedikte Zitouni, Université Saint-Louis Bruxelles.

Modératrice : Anne Nguyen, Université libre de Bruxelles

Résumé : Benedikte Zitouni présentera la recherche qu’elle mène sur le Port d’Anvers, ses alentours, et les développements écologiques qui sont y sont en cours. Plus précisément, elle étudie les rapports qu’ont entretenus les associations environnementalistes au Port sur une durée d’un demi-siècle (1972-2022) et la façon dont elles se sont peu à peu alignées sur les objectifs du Port qui, quant à lui, depuis deux décennies, se prépare à l’avènement du nouveau régime climatique. Plusieurs généalogies peuvent ainsi être tracées pour in fine, tenter de saisir les causes structurelles qui motivent les voies de transition écologiques et industrielles à Anvers. Concrètement, dans cette séance, Benedikte Zitouni présentera les thèmes qui constituent la trame du livre qu’elle prépare, afin d’en discuter avec les participant·e·s. Le mode de l’échange sera privilégié. Pour ceux·celles qui voudraient se familiariser avec le terrain, il est utile de lire cette brève contribution (4 pages) parue dans Critical Zones (éd. Bruno Latour, MIT Press, 2020)

Benedikte Zitouni est professeure de sociologie à l’Université Saint-Louis – Bruxelles où, depuis 2018, elle co-dirige le Centre de recherches et d’interventions sociologiques (CESIR). Elle est par ailleurs membre du Groupe d'Études Constructivistes (GECo) à l'ULB. Elle a été formée à Bruxelles (ULB, VUB), Paris (École des Mines, Sciences Po), Oxford et Berkeley. Son travail est ancré dans l'écologie urbaine et les humanités envi-ronnementales. Il porte sur les transformations territoriales, les rapports de pouvoir qui y sont à l’oeuvre, et prend la forme de monographies historico-empiriques. Ainsi, elle a publié Terres des villes (éditions de l'éclat, 2018) et Agglomérer (VUB University of Brussels Press & ASP, 2010); elle a préfacé Des femmes contre des missiles (éditions Cambourakis, 2016); et elle a rédigé des articles sur les luttes écoféministes, les luttes de quartier, les corps techniques de la ville, ou encore, les thèses de l’effondrement et du réen-sauvagement.

Mercredi 18 mai 2022 de 14 à 16 heures
Inscription obligatoire avant le 18 mai : https://forms.gle/qHVYYpfFzAPGaThx6

Université libre de Bruxelles 
IEE Salle Kant
Avenue F. Roosevelt 39
1050 Bruxelles

Affiche PDF

Cycle de séminaires REVIP
REVIP est un cycle de séminaires qui a pour but de rassembler des chercheurs en sciences sociales autour de questionnements relatifs aux modes d’existence du « vivant » et de son entrée en politique.Dans cette perspective, les rencontres organisées visent à replacer humains et non-humains au cœur des controverses qui les animent en invitant des intervenants académiques et non-académiques à venir échanger sur leurs recherches et leurs expériences du « vivant » dans leur domaine d’étude et/ou d’action.

Comité d’organisation
Virginie Arantes (EASt), Emmanuel Charreau (CTP), Eléonore De Decker (REPI), Eric Fabri (CTP), Anna Nguyen (REPI), Marc-Antoine Sabaté (CTP), Lou Villafranca Izquierdo (REPI), Krystel Wanneau (Université de Vienne), Christophe Wasinski (REPI)
https://repi.centresphisoc.ulb.be/fr/recherche/revip 

Date(s)
Le 18 mai 2022