Calendrier académique

 

Foire aux questions

Comment sont organisés les cursus universitaires ?

L’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles est organisé selon les dispositions du décret Paysage.
La notion d’année d’études disparaît au profit d’un système d’accumulation de crédits.

Un crédit ou ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System) est une unité de temps de travail global consacré par l’étudiant correspondant forfaitairement à 30 heures d’activités d’apprentissage (cours, TP, stage, recherche en bibliothèque, travail personnel, etc...). L’ECTS contribue à axer davantage l’apprentissage sur l’étudiant. Il constitue un instrument central du processus de Bologne, qui vise à rendre les systèmes nationaux plus compatibles.

La progression dans le cycle se fait par accumulation de crédits. Un cycle d'études est considéré comme réussi une fois qu'un(e) étudiant(e) a totalisé le nombre de crédits requis par le programme (180 crédits pour un bachelier, 60 ou 120 crédits pour un master - hors programme complémentaire/prérequis éventuel).

Chaque programme d'études est découpé chronologiquement en blocs annuels de 60 crédits, qui sont proposés par défaut à l’étudiant. Le bloc annuel est utilisé pour la confection des horaires des cours et des examens.

Les étudiants sont tenus de composer un programme annuel (PAE) de minimum 60 crédits (et maximum 75 crédits). Ce programme devra respecter les prérequis entre les cours. Il sera validé et définitivement arrêté par le jury au plus tard le 30 octobre.

Il est toutefois possible, moyennant accord du Jury, de personnaliser le programme annuel de l’étudiant (PAE), au début de chaque année académique. Le PAE dépend des crédits que l’étudiant a acquis progressivement, durant son parcours.

Les crédits sont associés aux unités d’enseignement (UE).
Sauf exceptions, une unité d’enseignement est organisée sur un quadrimestre (le plus souvent sur le 1er ou le 2e quadrimestre) et est évaluée à l’issue de celui-ci.
Le seuil de réussite d’une unité d’enseignement est fixé à 10/20. Dans ce cas, les crédits associés à l’unité d’enseignement sont octroyés de manière automatique par le Jury.
L’étudiant obtient son diplôme lorsque l’ensemble des crédits du programme d’études est acquis.
 

J’ai réussi une 1ère année de 2ème cycle, puis-je être admis directement en 2ème année de master ?

Nos masters (120 crédits) sont des formations en 2 ans dont les 2 blocs de cours sont insécables.

A moins d’avoir suivi préalablement les mêmes cours (contenus identiques) que ceux du bloc 1 dans votre cursus antérieur, il vous faudra suivre la formation complète.

Il est cependant possible sous certaines conditions, post-inscription et après la rentrée académique, d’introduire des demandes de valorisation de crédits (dispenses) via le secrétariat étudiant.

Quelle est la différence entre le master 60 crédits en sciences politiques et les autres masters en 2 ans (120 crédits) ?

Le master en un an (60 crédits) en sciences politiques vise à offrir une formation complémentaire utile aux étudiants souhaitant approfondir leur bagage universitaire après avoir étudié une autre discipline que la science politique, ou à des étudiants désirant réorienter leur parcours professionnel. La spécificité des masters en un an (60 crédits) est avant tout d'être des formations complémentaires et de réorientation professionnelle.

Ils n’ont cependant pas le statut de Master de spécialisation (anciennement master complémentaire) car ils sont accessibles à des étudiants n’ayant pas fait de 2ème cycle.

Quel est le niveau de langues requis pour accéder en master ?

Selon la/les langue(s) principale(s) d’enseignement, une maîtrise suffisante de la langue française et/ou de la langue anglaise (niveau B2 du cadre de référence européen) est recommandée pour pouvoir prétendre à la réussite du Master. Aucune preuve de niveau n’est requise dans votre dossier d’admission en ligne.

Je travaille et je souhaite m’inscrire en master, puis-je bénéficier de congés-éducation ?

Tout étudiant qui suit un enseignement à horaire décalé peut faire la demande d’une attestation destinée à introduire une demande de congés-éducation auprès de son employeur.

Cette attestation doit être demandée, par courriel, auprès du secrétariat étudiant de votre filière, pour le 15 octobre au plus tard.
L’attestation ne pourra être délivrée que :

     - Si vous êtes en ordre d’inscription, paiement compris.

     - Si vous avez votre programme en ordre (choix d’options complété).

Toute information à ce sujet, peut être obtenue auprès du secrétariat étudiants de votre filière.

Que dois-je indiquer dans ma lettre de motivation et doit-elle être rédigée obligatoirement en français ?

La lettre de motivation est obligatoire pour les candidat(e)s qui m'ont pas d'accès de plein droit. et doit être rédigée dans la langue principale d'enseignement (voir l'offre de formation). 

Au niveau du contenu, le Jury attend notamment :

     - Une courte présentation de vous-même.
     - Les raisons d’avoir choisi ce master.
     - La cohérence entre ce choix et votre parcours antérieur.
     - Vos attentes.
     - Vos aspirations futures et projets professionnels.

Consultez les conditions d'accès pour d'éventuelles précisions concernant le contenu de la lettre de motivation.

J’ai été admis(e) avec un programme complémentaire, quel sera mon programme de cours lors de ma 1ère année d’inscription ?

Votre programme de cours annuel comprendra votre programme complémentaire (prérequis) qu’il faudra compléter avec des cours du bloc 1 afin d’arriver à un total de 60 crédits (sauf si votre programme complémentaire est déjà de 60 crédits).

Il vous sera possible, sous réserve de l’accord du Jury, de pouvoir ajouter des cours à votre programme pour arriver au total maximum de 75 crédits (sauf si votre programme complémentaire est déjà de 60 crédits).

L’année suivante :

Votre programme comprendra les cours que vous n’avez pas réussi l’année précédente et qu’il faudra compléter afin d’arriver à un total de 60 crédits (sauf pour les étudiants en fin de cycle qui ont moins de 60 crédits pour terminer leur Master).

Pour les étudiants qui ne sont pas en fin de cycle, il vous sera possible, sous réserve de l’accord du Jury, de pouvoir ajouter des cours à votre programme pour arriver au total maximum de 75 crédits.

J’ai déjà soumis ma demande d’admission mais j’aimerais y ajouter un document.
L'application ne me le permet pas. Que puis-je faire ?

Dès le moment où vous soumettez votre demande d’admission, il n’est plus possible d’ajouter un document à votre dossier.
Il vous faudra donc attendre que celui-ci soit analysé du point de vue administratif par le Service des Inscription.

Si des documents sont manquants, vous recevrez une invitation (par courriel et via votre candidature) à compléter votre candidature en ligne qui sera à nouveau accessible pour l’ajout du document.

Je suis déjà inscrit(e) à l’ULB pour cette année mais je souhaiterais me réorienter vers un autre cursus l’année prochaine.
Comment dois-je procéder ?

Vous aurez la possibilité, à l’issue de vos dernières délibérations, d’introduire une demande de réorientation via votre portail MonULB / Mon secrétariat virtuel / Mes inscriptions / Réinscription.

Dois-je postuler dès maintenant si je souhaite prendre une année sabbatique ou de césure dès la rentrée prochaine ?

Non, vous devrez postuler pour l'année académique durant laquelle vous souhaitez commencer les cours.

Puis-je étudier à distance ou faut-il assister aux cours ?

Nos formations ne sont en aucun cas dispensées à distance.
La présence aux cours est vivement conseillée voire obligatoire pour certaines matières (séminaires, exercices, etc...).

J'hésite entre plusieurs formations, puis-je soumettre plusieurs candidatures ?

Vous ne pouvez soumettre qu'une seule demande d'admission par année académique.
Il est cependant possible, post-inscription, d'introduire une demande de modification d'inscription ou d'inscription complémentaire.
Voir : https://www.ulb.be/fr/inscriptions/gerer-mon-inscription

Les diplômes obtenus à l'ULB sont-ils reconnus à l'étranger ?

La réforme de Bologne est effective depuis septembre 2004 en Belgique. Ce décret européen visant à harmoniser les études supérieures devrait faciliter la reconnaissance des diplômes d’un état européen à un autre.
Vous trouverez des informations relatives à la reconnaissance de nos diplômes à l'étranger sur le site belgium.be.

Année de césure (France)

La notion d’année de césure n’existe pas en Belgique.

Il est cependant possible d’interrompre ses études en cours de cycle (bachelier, master, etc…) durant une année ou plus, mais cela n’est pas conseillé.
Les unités d’enseignement préalablement réussies (min. 10/20) restent acquises lors de la reprise des études, pour autant que ces UE existent toujours bien dans le programme de cours du cursus.
Des modifications du programme de cours peuvent en effet avoir lieu.
En cas d’interruption, la reprise du cursus n’est pas automatique, il faudra (re)soumettre une demande d’admission ‘en ligne’.
Mis à jour le 5 octobre 2022