Les étudiants ayant obtenu un grade académique de bachelier de l’enseignement supérieur non universitaire de la Communauté française de Belgique (bachelier type court) et désirant s'inscrire au Master en Sciences du travail peuvent présenter un test dispensatoire facultatif. La réussite de ce test permet de dispenser l’étudiant du programme complémentaire (maximum 60 crédits).

Informations relatives au test

  • Une seule inscription au test est possible par année académique.

  • Le résultat du test n’est valable que pour l’année académique concernée.

  • Cette date de test est unique, aucune autre session ne sera organisée pour quelque raison que ce soit. Si vous échouez au test ou que la date est dépassée, il n’y a pas de rattrapage prévu.

  • Le test aura lieu le samedi 10 septembre 2022 simultanément sur les campus de Bruxelles (Solbosch) et de Charleroi (voir consignes).

Important :

  • Les étudiants préalablement inscrits à ce master avant 2015-2016 doivent également présenter le test pour être dispensés du programme complémentaire.
  • Les étudiants préalablement inscrits à ce master à partir de 2015-2016 et qui n’avaient validé aucun crédit doivent également présenter le test pour être dispensés du programme complémentaire.
  • Les étudiants inscrits à ce master pour l'année académique en cours et qui souhaitent se réinscrire pour l'année académique suivante ne pourront en aucun cas (re)présenter le test pour être dispensés des cours du programme complémentaire non réussis.


En quoi consiste le « test dispensatoire facultatif » ?

Le « test dispensatoire facultatif » consiste en une épreuve écrite de trois heures au maximum, structurée en deux volets.

  • Le premier volet de l’épreuve consiste, à partir de la lecture d’un article scientifique centré sur les enjeux et évolutions contemporaines du monde du travail, à répondre, d’une part, à un QCM (questions à choix multiples) et, d’autre part, à une question ouverte. Les questions à choix multiples visent à évaluer la compréhension des idées développées dans le texte. La question ouverte permet, quant à elle, d’évaluer la capacité de synthèse, de rédaction et de réflexion autour d’un texte scientifique.
    Exemples d'articles scientifiques:  1er exemple  et  2e exemple
     
  • Le second volet de l’épreuve consiste à produire, à partir d’une deuxième question ouverte, une réflexion sur la manière dont les acquis antérieurs de l’étudiant et ceux liés aux enseignements du master en Sciences du travail (selon la finalité choisie) sont susceptibles d’être valorisés dans le projet professionnel et personnel des candidats. Cette question est destinée à évaluer la motivation de l’étudiant à s’inscrire dans le cursus.


Le programme complémentaire

Si vous échouez au test ou si vous dépassez la date limite d’inscription à celui-ci, vous aurez un programme complémentaire (prérequis) tel que défini dans le document disponible à l’adresse suivante : https://phisoc.ulb.be/passerelles.
Les cours de ce programme complémentaire sont uniquement donnés en horaire de jour sur le campus de Bruxelles ou de Charleroi (selon le campus sur lequel est organisé le master choisi), et il n’y a pas la possibilité d’anticiper les cours de la première année de master pour les étudiants ayant un programme complémentaire (prérequis).

 

L'inscription au test n'équivaut pas à une inscription au sein du programme. Une demande d'admission en ligne doit être dûment  complétée avant toute chose.  

Mis à jour le 7 septembre 2022