Cremations, Urns and Mobility – Ancient population dynamics in Belgium

Projet EOS M.VercauterenLe projet CRUMBEL propose d’étudier les collections d’os brulés trouvés en Belgique, datant du Néolithique à la période Médiévale. Le but est d’améliorer les connaissances concernant les conditions de vie des hommes qui vivaient en Belgique entre l’an -3000 et +700. La crémation étant dominante pour cette période en Europe du nord, peu d’informations ont, jusqu’à présent, été obtenues sur leurs migrations et conditions de vie.

CRUMBEL procèdera à la datation au carbone 14 des ossements les plus intéressants, afin d’obtenir plus d’informations sur le développement et la disparition de la crémation comme pratique funéraire en Belgique. De plus, l’analyse des isotopes du strontium dans les os brûlés permettra de récolter des informations concernant la mobilité, le style de vie, et l’évolution des pratiques funéraires en Belgique, du Néolithique jusqu’à l’arrivée du Catholicisme.

Coordonné par la VUB, ce projet rassemble le laboratoire de datation au C-14 KIK-IRPA et des équipes de l’Université de Gent et de l’ULB: Martine Vercauteren - Anthropologie et génétique humaine (Faculté des Sciences) & le CRéA-Patrimoine (Faculté de Philosophie et Sciences sociales).
  • Dates
    Créé le 13 août 2018