Intersectional Analyses of Welfare Chauvinism in Europe

Portrait de Ov Cristian NorocelOv Cristian Norocel
Faculté de Philosophie et Sciences sociales

L’Europe en crise a permis aux partis populistes de droite radicaux de consolider leur présence sur l’échiquier politique européen. Ces partis basent bon nombre de raisonnements sur la notion de l’autre, un groupe générique regroupant de manière indistincte les migrants, les minorités ethniques, les groupes radicaux ou toute personne présentant un style de vie alternatif. Une distinction qui survient notamment lors des débats sur la sécurité sociale, certains partis populistes suggérant de séparer les droits des autres de ceux des natifs.

Cette notion de l’autre n’est cependant que peu abordée dans les études sur le populisme et sur l’aide sociale. Le but du projet Marie Skłodowska-Curie "INWELCHAV" est de comprendre comment cette distinction conceptuelle s’opère. En rejoignant l’équipe de David Paternotte (Atelier Genre(s) et Sexualité(s), Faculté de Philosophie et Sciences sociales/STRIGES, Maison des sciences humaines), Ov Cristian Norocel va explorer et scruter la (dé)construction des identités culturelles et la question de l’appartenance nationale par les discours des partis populistes de droite radicaux.

Le chercheur se focalisera sur 3 cas : le parti des Finlandais (PS/SF), le parti de la Grande Roumanie (PRM) et les Démocrates Suédois (SD). Il étudiera également la manière dont les questions d’identité nationale et de sécurité sociale de ces trois pays s’expriment dans les parlements nationaux et dans le cadre institutionnel européen, en particulier au sein du Parlement Européen.

Fin du projet: 31/07/2019

logo UEThis project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under the Marie Skłodowska-Curie grant agreement No 750076
  • Dates
    Créé le 6 août 2018